Quand la protection passive devient active et intelligente (ES14F4)

19 June 2014

Environ 35 % des décès qui ont été enregistrés par les contingents britanniques et américains en Irak et en Afghanistan sont imputables à des lésions traumatiques cérébrales, directes ou collatérales, survenant la plupart du temps lors d’attentats par IED. C’est pour enrayer de tels effets que D3O (Royaume- Uni) développe de nouveaux matériaux, dont un revêtement pour casques à absorption de chocs qui répond au standard ACH (Advanced Combat Helmet) 14ft/ sec. A base de molécules polymère/ mousse, ce matériau a la propriété d’être malléable et souple, mais aussi de fusionner ensemble et instantanément ces molécules en cas d’impact.

Son intégration dans des systèmes de protections individuelles (genouillères, coudières, protections pelviennes, etc.) de la toute nouvelle gamme Trust (Trauma Reduction and Unrivalled Shock Technology), contrairement aux protections dites passives, qui sont rigides et forment une coquille n’absorbant pas l’onde de choc, apporte une nouvelle possibilité puisque ces molécules restent souples tant qu’il y a mouvement. Elles ne se rigidifient seulement que pour absorber l’énergie de l’impact ainsi que les ondes de choc.

(Stand 5J831)





(174 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT