Manitou, comme son nom l’indique (ES14F5)

20 June 2014

Intervenir sur un moteur d’avion ou sous le rotodome d’un Awacs à 10 m du sol, Manitou (France) sait faire ! Fixée à l’extrémité d'un bras télescopique, la nacelle du chariot 170 AETJL peut emporter jusqu’à 300 kg avec un porte-àfaux lui permettant d’atteindre les endroits les plus inaccessibles.

Outre l’articulation du bras porteur, la nacelle est elle même fixée sur un système orientable qui lui permet de contourner, en souplesse, tous les obstacles. Des caméras sont utilisées pour donner aux opérateurs une bonne visibilité à l’aplomb de leur zone de travail. La sécurité est, par ailleurs, augmentée par l’utilisation de capteurs ultrason et laser qui limitent les risques de collision. Cet équipement est une des facettes les plus spectaculaires d’un très vaste savoir-faire Manitou. Il s’étend de la conception à la fabrication d’une large gamme de matériels : chargeurs, chariots tout terrain, chariots télescopiques, nacelles en tous genres, avec des motorisations thermiques ou électriques. Manitou soulève des charges allant de 500 kg à plus de 40 tonnes, avec des hauteurs de travail de - 6,8 m (en dénivellé) à plus de 42 m. La société étend aujourd’hui ses bras télescopiques sur le monde entier avec plus de 1 400 concessionnaires dans 120 pays.

(Stand Ext Pe6b)





(207 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT