Ravitaillement sous "carapace" (ES14F3)

18 June 2014

Nouveau véhicule pour le transport de carburant du Service français des Essences des Armées (SEA) et spécifiquement conçu pour l’engagement opérationnel en zone hostile, le CaRaPACE, acronyme pour "Camion ravitailleur pétrolier de l’avant à capacité étendue", conclura sa phase d’expérimentation en septembre prochain.

Le marché, notifié fin 2010, porte sur une quantité de 34 ensembles tracteurs/semi-remorques pouvant recevoir des kits de protection additionnels (anti-roquettes RPG7, antimines, anti-IED, dispositif de roulage résiduel, etc.). Les caractéristiques de l’ensemble illustrent l’évolution des conditions d’engagement du soutien pétrolier : tracteur de 440 chevaux, sur châssis Scania 8x6 (PV 17 t - PTAC 32 t - PTRA 44 t) produit en France ; cabine/caisson blindés niveau 2B et grilles anti RPG7, par Essonne Sécurité ; système embarqué de numérisation de l’espace de bataille ; tourelleau à mitrailleuse de 12,7 mm téléopérée Kongsberg, type S2 ; semiremorque citerne Maisonneuve de 22 m3. Taillé à l’origine pour le transport de carburant en zone hostile, le SEA a étendu les capacités du CaRaPACE pour lui permettre d’assurer également des missions de type FARP (Forward Amunition and Refuelling Point - Point de recomplètement munition et carburant dans la profondeur). Une spécificité particulière utilisée, notamment, au profit du soutien des forces d’opérations spéciales lors des derniers engagements au Sahel.

(Stands Ext P3 sud A390/6H303/5C291/6F530)





(214 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT