Le NH90 prend du badin (ES14F3)

18 June 2014

la fin des années 80, l’Otan a exprimé le besoin pour un hélicoptère tout temps, polyvalent et puissant. Ce besoin donnait naissance au programme NH90 qui reste à ce jour unique au monde, car faisant coopérer trois industriels européens majeurs : Airbus Helicopters (Europe), AgustaWestland (Italie) et Fokker (Hollande). Une des caractéristiques majeures de l’appareil est d’être le premier hélicoptère doté de commandes de vol électriques et construit en série.

Il fait aussi largement appel aux matériaux composites dans sa construction, ce qui lui offre des gains de masse appréciables et, par conséquent, de meilleures performances. Pesant 10,6 tonnes en charge, il offre une charge utile de 4 tonnes. Le NH90 est aussi l’un des hélicoptères les mieux auto-protégés au monde, grâce à un système de contre-mesures électroniques très sophistiqué. Il est simultanément conçu en deux versions : TTH (version tactique terrestre) et NFH (version embarquée pour la Marine). Le NFH est la plus complexe avec une polyvalence qui s’étend du sauvetage en mer à la lutte anti-sous-marine, en passant par la surveillance et la lutte anti-surface. Pierre angulaire de son système de mission, le radar de surveillance est en passe d’être pleinement qualifié. Le NH90 a été à ce jour développé en 23 variantes pour treize pays clients. Sur les 532 appareils commandés, plus de 200 ont été livrés à ce jour et le NH90 reste engagé dans de nombreuses compétitions internationales pour l’équipement de forces armées.

(Stands 5F277/Ext Pe6a D480)





(242 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT