Les opérations de guerre en simulation virtuelle (ES14F3)

18 June 2014

Conséquence directe des importantes baisses des budgets militaires en Europe depuis vingt ans, les outils de simulation ont pris de plus en plus d’importance, notamment dans les domaines qui demanderaient normalement la mise en place de moyens humains et matériels importants, comme les manoeuvres et les opérations de commandement terrestres. Chez Masa (France), le Sword est ainsi un logiciel de "War Game".

Il permet à des états-majors de brigade ou de division d’être directement immergés dans le cadre virtuel d’un conflit à grande échelle, d’une opération de maintien de la paix, voire anti-terroriste, ou bien encore de réponse à une catastrophe majeure. Typiquement "Plug and Play", il offre plusieurs centaines de scénarios avec des unités et des acteurs prédéfinis : forces armées (infanterie, chars, artillerie, génie, aviation légère, etc.), forces de sécurité publique (police, pompiers, etc.), acteurs asymétriques (terroristes, milices, etc.), agents du gouvernement, et plus encore. Un logiciel complémentaire de Masa, le Life, apporte, lui, des éléments de réalisme ajoutés sous la forme d’acteurs virtuels qui animent et compliquent la prise de décision, tout cela pour permettre un entraînement plus en prise directe avec les véritables opérations de conflit auxquelles devront faire face, au XXIème siècle, les officiers en état-major.

(Stand 5/LK873)





(203 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT