La Défense française se maintient (ES14F2)

17 June 2014

Le "tant-attendu" programme Scorpion de l’Armée de Terre française sera lancé très prochainement, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense. Dans son allocution, hier après-midi, il a annoncé que « Fort des engagements du Président de la République en faveur du budget de la Défense, je m’apprête à lancer le programme Scorpion ». Les premières livraisons des VBMR (Véhicules Blindés Multi-Rôles) sont donc programmées pour 2018 et celles du EBRC (Engins Blindés de Reconnaissance et de Combat) pour 2020. Ce programme Scorpion a pour objectif de renouveler et moderniser les moyens des groupements tactiques interarmes et vise à doter l’Armée de Terre française de capacités d’action de premier rang au combat.

Le ministre s’est aussi félicité de la bonne performance des prises de commande à l’exportation de l’industrie française de la Défense qui ont bondit de 42 %, entre 2012 et 2013, dit-il, pour atteindre le chiffre de 6,67 milliards d’euros, même si le secteur terrestre n’a progressé que de 5 % avec des prises de commandes d’environ 570 millions d’euros. Il a ajouté que cette performance était liée à « La coopération et au respect de nos partenaires, qui sont des partenaires avant d’être des clients », et au fait que la relation de confiance venait avant la relation de commerce. « Il faut qu’une relation de confiance puisse s’établir sur le long terme entre la France et ses partenaires » a-t-il précisé.

Jean-Yves Le Drian est aussi revenu sur l’opération Serval des forces armées françaises au Mali, une « Opération majeure… en rien comparable à notre engagement afghan » qui avait imposé quatre contraintes fortes : celle de la rusticité des matériels, pour affronter des conditions extrêmes de température et du terrain ; celle de la grande mobilité des moyens, pour couvrir les distances immenses et préserver la vitesse de la manoeuvre ; celle de la gestion des élongations, tant au niveau des communications que de la logistique et, enfin, une capacité de feux supérieure à l’adversaire en portée et en précision, pour mener des combats en zone désertique comme en zone urbaine.





(346 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT