Eurosatory 2014

En Bref (ES14F1)

16 June 2014

• Journaliste, écrivain et bloggeur, notre confrère et ami Jean-Marc Tanguy dédicace aujourd’hui son livre Commandos français : les missions des forces spéciales. Cet ouvrage fait le récit d’opérations des forces spéciales françaises, non seulement en Afrique, mais aussi en Afghanistan, ou encore dans les Balkans. Des missions extrêmes brillamment réussies par les hommes du COS (Commandement des Opérations Spéciales). Rendezvous à partir de 14h00, au chalet Arinc Technologies. (Stand Ext Pe6b E310)

• J Le Sysnav Military, de Sysnav (France), est un système de navigation magnéto-inertiel, entièrement autonome, sans GPS ni infrastructures. Insensible au brouillage ou aux zones d’ombre, il se monte sur tout véhicule. (Stand 6GF423)

• J Sur le stand de la DGA (France) et sous maîtrise d’oeuvre Nexter, il faut voir le Caméléon, une peau de camouflage adaptatif qui rend les véhicules et engins "invisibles" en évoluant, en temps réel, selon l’environnement extérieur. Elle fait appel à la technologie multi-spectrale, visible et IR, et à l’utilisation de macro pixels. (Stand 5F147)

• J Afin de répondre aux enjeux de développement des secteurs de la Sécurité, de la Sureté et de la Défense, la base aérienne BA 217 de Brétigny-sur-Orge (France) est reconvertie en 1er Technopôle de France. "Drones Center", première école de formation et d’essais de drones civils en Ile-de-France, vient de s’y installer. Il est aussi prévu de conserver les deux pistes d’aviation pour le développement d’activités relevant des secteurs Aéronautiques, Sécurité et Défense.

• Saphymo (France) a remporté le marché de fourniture et maintenance de moyens mobiles pour la surveillance de l’environnement de la base de l’Ile Longue, des arsenaux de Brest, Toulon et Cherbourg. (Stands 6H457/5F147)

• Depuis 60 ans, Hatehof (Israël) conçoit et fabrique de nombreux engins blindés pour les besoins des armées, de la police et autres unités spécialisées. La société a également développé son savoir-faire dans les véhicules de pompiers, d’avitaillement et les remorques. Hatehof fait encore du sur-mesure, mais elle sait aussi proposer des rénovations et des blindages pour des véhicules déjà en service. (Stand 6D634)

• Thales Communications et Security (France) travaille sur les conséquences induites par les technologies émergentes sur la santé du combattant. Par exemple, les effets sur l’organisme des visées laser, brouilleurs et autres armes à énergie dirigée, sont pour le moins mal connus. Un bilan des connaissances actuelles est donc bien nécessaire pour en connaître plus. (Stands Ext P3 sud A690/5F147)

• La SIC (Salle d’Information et de Commandement) de gestion des crises de la Préfecture de Police de Paris (PPP), faite par Ineo (France), traite quelque 7 000 événements par an, dont 4 000 manifestations revendicatives. En cas de coup dur, elle dispose d’une ressource immédiate de 150 factionnaires. (Stand 6K550)

• Dans le cadre d’un marché de 3,9 M€ pour la modernisation du réseau de transport de l’agglomération lyonnaise, Sysoco (France), intégrateur de réseaux de radiocommunication professionnelle, doit assurer la conception, l’installation et la mise en service d’une infrastructure Tetra Digim@x intégrant la technologie "Tetra Over IP" développée par Thales. Cette dernière permet, entre autres, l’intégration de futurs services tels que la multiorganisation et la géolocalisation. (Stand Ext P3 sud A690)

• LHD Group (France) livre les tenues d’intervention et de protection NRBC étanches du GIGN. (Stand 6K550)

• Pour les marchés de la Défense et de la Sécurité, l’offre de ECA Robotics (France) porte sur des AUV (Autonomous Underwater Vehicle), des USV (Unmanned Surface Vehicle) et des UGV (Unmanned Ground Vehicle). Le groupe Gorgé auquel cette société appartient venant de racheter Infotron, elle complète son offre de drones avec des UAV (Unmanned Aerial Vehicle). ECA crée ainsi l’événement en détenant des solutions robotisées adaptées aux trois milieux, terre, air, mer. (Stand 5J720)

• Rustique et conçu pour fonctionner dans des conditions difficiles, voire sous forte pollution électromagnétique — puisque aux normes MIL-461 et MIL-810 — l’ordinateur portable PXI de Beltronic Industrie (Suisse), réalisé sur base ouverte NI PXI, intègre une source UPS (Uninteruptable Power Supply). Elle lui permet de continuer à fonctionner 20 mn après une coupure de courant. (5LK486)



(669 words)
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT
ADVERTISEMENT